Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Zoom sur l'ESS avec l'expérimentation de Mon entreprise ESS à l'école et L'ESPER

Zoom sur l'ESS avec l'expérimentation de Mon entreprise ESS à l'école et L'ESPER

En juin 2016, le projet éducatif expérimental « Mon ESS à l’Ecole » sort de sa phase de « construction ». « Mon entreprise sociale et solidaire à l’Ecole » propose aux équipes éducatives de collège et lycée et à leurs élèves de vivre et expérimenter l’Economie Sociale et Solidaire et ses valeurs, par la pratique.

Quelques semaines durant, les élèves vont parcourir toutes les étapes de création d’un projet entrepreneurial en ESS, de la définition de son utilité sociale à la production d’un bien ou d’un service. Le dispositif d’accompagnement propose de démarrer l’expérimentation des projets en classe dès la rentrée 2016, sur cinq régions pilotes : la Bretagne, Poitou-Charentes, le Limousin, Rhône Alpes et l’académie de Créteil.

Au-delà des nombreuses compétences que les jeunes développeront au travers de cette expérience, c’est tout un savoir-être qui va être transmis, reconnaissant « l’égalité », « la coopération » et la « solidarité » comme étant au fondement des relations humaines. Ces valeurs que porte l’ESS ainsi que les principes de « gouvernance démocratique » et de « lucrativité limitée » qui la caractérisent, concourent, une fois mis en pratique, à la formation de citoyens responsables. Enfin, « Mon ESS à l’Ecole » offre l’opportunité aux élèves d’appréhender le monde économique et professionnel qui les entoure, en vue de leur orientation scolaire et professionnelle.

Cette action est en phase d'expérimentation pour la labellisation 2017 dans le catalogue IDEE. Découvrez la plaquette de l'action ici

 

TEMOIGNAGE : « S’engager dans un projet Mon ESS à l’Ecole à la découverte de l’entreprise »

 

Valérie Devaux, professeure agrégée d’Economie/Gestion au Lycée Blaringhem de Béthune (Pas-de-Calais) témoigne de son engagement avec une classe de seconde dans la mise en route d’une expérimentation  « Mon ESS à l’école » tournée sur la découverte du monde professionnel et de l’entreprise donnant lieu à la réalisation d’un « micro-trottoir »,  d’une exposition sur l’ESS avec des acteurs du territoire … Valérie Devauxrépond à nos questions.

COMMENT EST VENUE L’IDÉE DE MENER UNE EXPÉRIMENTATION « MON ESS À L’ECOLE » ?

L’idée est venue d’un mail, reçu de l’Association des Professeurs d’Economie/Gestion, au début de l’été. Ce mail intégrait un lien avec le site de L’ESPER et le programme intitulé « Mon ESS à l’Ecole" .
Après avoir mené, pendant trois années, des projets de création de mini-entreprises avec des classes de seconde, il me semblait intéressant de diversifier les approches du monde de l’entreprise et de travailler sur un secteur d’activité que les jeunes méconnaissent souvent, alors qu’ils le côtoient, sans le savoir, dans leur quotidien (associations, mutuelles, par exemple).

«  En outre, cette démarche s’intègre parfaitement avec la volonté actuelle de rapprocher les mondes de l’entreprise et de l’éducation. »

Elle permet aux élèves de s’engager, de réfléchir, de travailler ensemble. Bref, d’être acteurs du projet, ce qui s’avère motivant et valorisant.

QUELS SONT VOS OBJECTIFS POUR CETTE ANNEE ?

« Il s’agit, bien sûr, en priorité, de promouvoir l’ESS et de faire découvrir aux élèves la diversité du tissu économique et social. »

Mais, au-delà, il s’agit également de valoriser l’esprit d’initiative des jeunes tout en renforçant la dynamique et l’attractivité de notre établissement scolaire, par une ouverture sur l’extérieur et l’organisation d’événements.

QUE PRÉVOYEZ-VOUS DE FAIRE AVEC L’ENSEMBLE DE VOS ÉLÈVES CETTE ANNÉE ? QUELS SERONT LES ÉTAPES ET MOMENTS MARQUANTS ?

Les élèves vont devoir réaliser des reportages, des interviews et mener à bien un projet de leur choix qui visera à développer leur autonomie et leur capacité à travailler en équipe. A partir de ce projet, l’idée consiste à collecter des fonds qui seront reversés à un micro-entrepreneur, en partenariat avec l’Association Babyloan Networks, qui intervient sur le micro-financement.

« Concrètement, en partant de leur vision de l’entreprise, un micro-trottoir sera réalisé qui aboutira à la production d’une vidéo sur le thème : « qu’est-ce que l’entreprise pour vous ? ».

Cette vidéo sera l’entrée en matière d’un forum d’entreprises qui réunira, en janvier prochain, entrepreneurs locaux, mes élèves de seconde, ainsi que mes étudiants de BTS Assistant de Manager. Lors de ce forum, une des tables rondes sera organisée sur le thème « une alternative à l’entreprise : l’ESS ». Il sera donc le point de départ de l’action « Mon ESS à l’école« .

COMMENT SE DÉROULERONT LES DIFFERENTES PHASES ? QUE FERONT VOS ÉLÈVES ?

A l’issue du forum d’entreprise, une première étape portera sur la sensibilisation des élèves à l’ESS, avec l’intervention d’acteurs de l’ESS tels que la MAIF et le réseau ADMR (aide à domicile).

« Puis, les élèves réaliseront une exposition sur l’ESS visant à sensibiliser les autres classes. »

La deuxième étape constituera une phase d’approfondissement par l’organisation d’un rallye-découverte des structures locales de l’ESS, avec l’aide de l’ESPER.
Enfin, dernière étape, à mon avis, la plus valorisante pour les jeunes, mais aussi la plus énergivore, le projet collectif que j’évoquais plus haut, à définir par la classe et à concrétiser.

Projet qui verra sont aboutissement lors de la semaine ESS à l'école du 13 au 20 mars 2017.

Pour aller plus loin,visitez le site internet de la semaine : https://semaineessecole.coop

Suivez l'actualité  des participants sur twitter :

Dans les mois à venir, mettez en valeur ou partagez vos actions sur twitter ! Il vous suffira pour cela de poster une photo de votre action, de votre école ou de l’entreprise d’ESS découverte en 140 caractères avec le hashtag #SESSE2017 !

Et si Twitter ne vous est pas familier, pas d’inquiétude, envoyez simplement votre photo et votre phrase par email à info@semaineessecole.coop et ils la posterons pour vous.

Article réalisé d'après les sites de l'ESPER merci à Thibault Sauvageon pour ces précieuses informations